Guides

Impact du coronavirus sur mon entreprise

  • Fullstakit
  • 03 Aug 2020

Depuis le 17 mars 2020, la France fait face à une situation jamais vécue auparavant. L’épidémie du coronavirus est un bon indicateur des fragilités de la situation nationale. Il était impossible de prévoir avec exactitude l’impact global sur l’économie.

Du jour au lendemain nous avons tous dû nous adapter, trouver des moyens de nous protéger mais également continuer à faire vivre nos entreprises.
Les mesures de distanciation mises en place par le gouvernement sont venues perturber fortement le fonctionnement de nombreuses structures, quelles que soient leur taille elles ont dû faire face à un bouleversement sans précédent quant à leurs méthodes de travail. Malgré l'arrêt soudain de l'activité, les charges courantes demeurent, le personnel est arrêté mais doit être rémunéré, certains abonnements doivent être réglés, tous ces facteurs entraînent une perte de trésorerie importante et de fait une diminution considérable du chiffre d’affaire.

Près de 6 commerçants, artisans ou libéraux sur 10 ont perdu plus de 70% de leur chiffre d’affaire pendant la seconde quinzaine de mars. On estime qu’environ 25% des entreprises pourraient risquer la faillite en 2020 suite à l’épidémie du coronavirus
(étude réalisée par la confédération patronale des entreprises de proximité : U2P rapportée par Les Echos 22/04/20).
Un constat alarmant pour de nombreux secteurs.

Quelles entreprises s’en sortent le mieux ?

A l’inverse certaines entreprises ayant fait le choix de la digitalisation, ont vu leur activité continuer. Les règles de distanciation sociale contribuent à conforter la tendance émergente au télétravail.
Les entreprises dotées de systèmes de communication adaptés et dématérialisés auront davantage de facilité à aborder ce virage.

Les services click & collect proposés par les groupes Fnac/Darty ou Boulanger permettent aux clients de récupérer en drive leurs commandes tout en respectant les gestes barrières. Leur stratégie de vente multi canal permet aux consommateurs de passer avec fluidité du off-line au on-line et vice versa naviguant entre les sites marchands, les boutiques physiques et les applications mobiles.
Le groupe LVMH a utilisé tous les codes du digital et a fait de ce dernier un canal de communication et de distribution primordial notamment par les réseaux sociaux, influenceurs ou encore des visites de leurs ateliers en réalité virtuelle.

L’après crise du coronavirus se prépare dès aujourd’hui et elle aura un impact important sur la digitalisation des entreprises françaises.

La digitalisation pour relancer mon entreprise.

Pendant cette période de confinement, les habitudes de consommation des français ont changé, ils se tournent vers des outils numériques tels que les sites web, pour faire leurs courses, se renseigner, se divertir, communiquer avec leurs familles.
Avec ce changement de fond dans les usages, l’adaptation aux technologies de l’information devient un enjeu vital pour relancer son entreprise.
Partout, dans de nombreux secteurs des trublions émergeaient déjà avant cette crise. S’appuyant sur la technologie ils venaient disrupter leur secteur en proposant des services innovants, bien souvent moins coûteux que les alternatives traditionnelles.
Ces sociétés ont sû s’adapter et réagir efficacement face au challenge que représente une telle rupture. Certaines d’entres elles finiront probablement par conquérir des parts de marchés conséquentes, confirmant ainsi une tendance très marquée depuis déjà plusieurs années : la nécessité de franchir la barrière de la digitalisation.
Les entreprises doivent donc s’adapter en prenant un virage numérique dans leur stratégie et l’organisation interne de leur société notamment par l’intégration d’outils digitaux voire d’une plateforme numérique complète conçue spécialement si leur activité le nécessite.

A l’heure actuelle la digitalisation reste l’outil le plus performant pour pallier le côté imprévisible de cette situation, permettant de par sa nature de respecter les gestes barrières au quotidien.

Relancer votre entreprise avec un site web.

Aujourd’hui, plus que jamais, il est primordial de posséder un site internet. C’est une vitrine sur votre commerce, apportant une clientèle plus large et plus nombreuse. L'ère de l'informatique permet d'atteindre des niveaux de rendement et de productivité jamais atteint auparavant.
A court et moyen termes vous pourrez constater les bienfaits de posséder un site web.
C’est un investissement et non une dépense.

Votre entreprise sera consultable sans interruption (24h/24 et 7j/7) et même accessible partout dans le monde, votre site ne sera jamais fermé contrairement à votre boutique, ce qui est un atout en cette période de confinement.
Un grand avantage du web versus les médias papier, c’est qu’il est simple et peu coûteux à mettre à jour. Vous pouvez informer vos clients des derniers développement dans votre entreprise que ce soit le lancement d’un produit, des soldes ...tout peut être en ligne très rapidement.
A l’aide de différents outils (statistiques de fréquentation, sondages en ligne…) vous avez la possibilité de mieux connaître vos clients et ainsi améliorer les produits et services offerts par votre entreprise.

Quels outils pour digitaliser mon entreprise ?

Il existe un panel de services et d’outils visant à faciliter le quotidien des entreprises :

  • Les mails, qui remplacent le courrier postal, permettent l’envoi de tout document numérique (texte, image, vidéo…), une économie, une instantanéité ainsi qu’un gain d’espace en évitant la gestion administrative volumineuse du papier.
  • Le self scanning qui améliore la fluidité et la rapidité aux caisses des supermarchés.
  • L’utilisation des réseaux sociaux qui augmente la portée des publications et facilite ainsi la publicité.
  • Les serveurs décentralisés qui permettent une sauvegarde complète des données permettant le travail à distance.

Certains outils sont personnalisés et offrent ainsi une réponse adaptée au besoin de son secteur d’activité.
Les sites e-commerce qui facilitent la gestion des stocks, permettent d’automatiser certaines tâches mais également d’offrir un support aux clients avec une visibilité des produits et services proposés 24h/24 7j/7. Ils pourront également découvrir et être prévenus, en avant première, des nouveautés et promotions du moment ainsi qu’effectuer leurs achats à domicile économisant ainsi les frais de déplacement et de stationnement.
Les rendez vous en ligne pour les artisans et professions libérales sont un gain de temps considérable avec une diminution significative du nombres d’appels.
Ils existent également des logiciels de gestion de chantier, utilisés dans le secteur du BTP et présentant de nombreux avantages. Ils améliorent le processus de facturation et la gestion achat stock, optimisent les tâches administratives, et facilitent la relation client avec une information quotidienne sur l’avancement des travaux.

Relancer mon entreprise combien ça coûte ?

La digitalisation des entreprises n’est pas un effet de mode mais une transformation en profondeur, la crise du coronavirus et ses conséquences sur la santé des sociétés françaises nous prouvent qu'il faut opérer un changement radical dans nos habitudes de fonctionnement.

A l’instar du gouvernement avec son plan “Action publique 2022” qui vise à digitaliser en profondeur les services publics nationaux, la voie du numérique est celle vers laquelle les principaux acteurs se tournent en raison des perspectives qu’elle offre.

La digitalisation est aujourd’hui la clé pour relancer votre entreprise efficacement et à des coûts maîtrisés.

Cependant il reste difficile pour les entreprises de déterminer le retour sur investissement de ces moyens financiers et humains engagés. La présence en ligne a un coût, même s’il est souvent faible comparé à d’autres types d’investissements publicitaires.